Photographe: Pierre-Yves CôtéVous n’y connaissez rien à la photographie? Encore moins à ce qui fait d’une photographie commerciale, une image réussie? Et puis, tout ce que vous voulez, c’est que votre maison soit bien représentée pour vous aider à mieux la vendre? Après tout, votre métier à vous c’est vendre, pas photographier?

Ça tombe bien, notre métier à nous, c’est photographier, pas vendre. Et en plus, nous sommes des pros dans le domaine, comme vous dans le vôtre! « Alors, aidons-nous, vous dites-vous? »

OK, allons-y! Et n’oubliez pas, on peut s’amuser le plus sérieusement!

Voici le premier Top 5 (roulement de tambour,please!…) de l’agence Immophoto!

1- Formation: un photographe immobilier professionnel est formé, éduqué (pas seulement avec quelques vidéos sur Lynda.com) pour répondre à un besoin précis (le vôtre) de manière commerciale ET créative. On ne s’invente pas photographe, on se forme! Exemple: Non, un HDR n’est pas une image Haute Définition avec un R qui traîne après. (ne vous inquiétez pas, on en parle très bientôt!)

2- Équipement: un photographe immobilier professionnel est équipé d’un matériel photo professionnel, i.e. dispendieux. C’est la photo, c’est la vie! Exemple: si le mode automatique est le meilleur ami de l’homme, l’homme devrait lire son manuel.

3- Communication: un photographe immobilier professionnel comprend votre marché et le connait, pose des questions sur ce que sont vos priorités, sait comment vous aider à les définir. Exemple: si votre photographe vous pose des questions auxquelles vous n’avez pas réponse sur la photographie, ce serait normal; si vous lui posez des questions sur la photographie et que celui-ci n’a pas de réponse… ce n’est pas normal?!

4- Réalisation: derrière chaque déclenchement de l’appareil photo, il n’y a pas que quelques  secondes de réflexions, mais la somme de plusieurs années d’expériences, de recherche, de développement. Exemple: un photographe immobilier professionnel vend une maison, pas ses meubles…

5- Post-production:  La post-production est la portion du travail du photographe qui suit la réalisation. Elle prend autant de temps, sinon plus que la réalisation. Un bon photographe immobilier sait bien choisir et travailler les images afin de vous livrer dans les délais prescrits, un reportage de qualité, selon les conditions présentes sur place lors de la prise d’images. Exemple: si la somme des images ressemble plutôt à un kaléidoscope aux couleurs variées, ou si ces images sont toutes, sauf bien exposées (si vous n’êtes pas sûr, écrivez-nous, on vous aidera à découvrir ça!), il y a un problème, en fait, pas seulement un, mais ça, c’est un autre sujet…

C’est tout, dites-vous? En fait non, mais c’est un beau début! Comme dirait René Homier-Roy, « more to come! »

Et vous, qu’en pensez-vous? N’hésitez pas à commenter!

– Patrice Bériault

Photo © Alexandre Duret-Lutz